Archives mensuelles : janvier 2018

Qu’en est-il aujourd’hui du SharePoint Framework (SPFx) On-Premise ?

Introduction

En considérant ces différentes livraison en ordre chronologique :

  • SharePoint 2016 RC0 – Mai 2016
  • SharePoint 2016 Feature Pack 1 – Novembre 2016
  • SharePoint Framework GA (composants WebPart côté client seulement) – Février 2017
  • SharePoint 2016 Feature Pack 2 (Incluant SPFx) – Septembre 2017
  • SharePoint Framework Extension RC0 (SharePoint Online seulement) – Septembre 2017

On peut constater qu’il y a belle et bien un gros « gap » entre ce qui est mis en ligne sur SharePoint On-Premise versus SharePoint Online.

Cycle de mise à jour SharePoint Online vs SharePoint OnPremise

L’extrait suivant explique bien les différences  :

Étant donné que SharePoint Online et SharePoint 2016 ont différents cycles de mise en circulation pour les nouvelles fonctionnalités, ils ont aussi des fonctions différentes lorsqu’il s’agit de SharePoint Framework. SharePoint Online utilise toujours la dernière version de SharePoint Framework, mais SharePoint 2016 prend uniquement en charge la version correspondant aux dépendances côté serveur des packages déployés.
SharePoint 2016 Feature Pack 2 prend en charge les composants WebPart SharePoint Framework côté client hébergés dans des pages SharePoint classiques créées à l’aide de SharePoint Framework v1.1.0. Cela signifie que lorsque vous ciblez la plateforme SharePoint 2016, vous devez utiliser SharePoint Framework v1.1.0 en raison des dépendances de la version côté serveur.

Source

Le Feature Pack 2 à la rescousse de SharePoint 2016?

Partiellement. Oui il est possible de développer des composants WebPart client avec cette version mais il y a quand même plusieurs améliorations qui ont été effectuées entre la version 1.1.0 et la version 1.4.0 du SharePoint Framework.

De plus, le SharePoint Framework Extension qui permet entre autre d’utiliser des placeholder pour par exemple ajouter un pied de page (Footer) sans modifier la page maître n’est pas disponible et il ne le sera probablement jamais pour SharePoint 2016.

SPFx Extension disponible seulement sur SharePoint 2019?

Je n’ai pas réussi à obtenir une confirmation officiel de Microsoft mais on tire cette conclusion suite à des échanges avec d’autres MVP influents en nous me basant sur ceci :

Lors du « Jeff teper’s takeover about SharePoint » sur Twitter une question concernant la disponibilité de l’expérience moderne dans un Feature Pack future a été posé :

TwitterModernExperience

 

Puisque le SPFx Extension a besoin de l’expérience moderne pour fonctionner et que celui-ci est un trop gros changement pour un feature pack, on peut conclure que le SPFx Extension ne sera pas disponible On-Premise avant SharePoint 2019.

Conclusion

C’est vraiment dommage car le SPFx Extension permet d’effectuer plusieurs personnalisations sur lesquelles on peut compter en toute sécurité dans un avenir prévisible mais celui-ci n’est malheureusement pas disponible. Donc, dans l’attente de celui-ci, on devra continuer de faire des Add-Ins pour ajouter un pied de page ou encore des CEWP…

Références :

SPFx Sharepoint 2016 support

SPFx known issues and common questions

Advertisements

Erreurs fréquentes avec le mode feuille de données

On m’a posé plusieurs questions cette semaine en lien avec le mode feuille de données alors j’ai cru bon de vous partager les diverses solutions.

Message d’erreur :

« Impossible de coller les informations car la zone coupé ou copiée et la zone de collage ne sont pas de la même taille. Cliquez sur une seule cellule et réessayez de procéder au collage. »

Voici les étapes pour reproduire le problème :

1. En mode Feuille de données, sélectionnez les lignes à copier

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees1

2. Sélectionnez la dernière ligne

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees2

3. Effectuez un « Coller »

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees

Solution 

La solution se retrouve pourtant dans le deuxième bloc du message d’erreur mais une image vaut parfois mille mots.

Il suffit donc de positionnez le curseur dans la première cellule et non pas la ligne au complet :

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees3

 

Message d’erreur :

« Les cellules sélectionnées sont en lecture seule. »

Voici les étapes pour reproduire le problème :

Créer une colonne de type « Plusieurs lignes de texte »

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees6

En mode Feuille de données, lorsque vous tentez de saisir une valeur dans un champ de types « Plusieurs lignes de texte »

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees5

Vous obtenez le message :

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees4

Solution 

La solution consiste à retirer le champ « Plusieurs lignes de textes » de l’affichage ou encore de transformer celui-ci en un champ de type, « Texte brut ».

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees7

Par la suite dans le mode feuille de données vous serez en mesure de modifier les valeurs :

erreurCopierModeFeuilleDeDonnees8

 

Techniques pour récupérer les éléments HTML d’une WebPart en JavaScript (Partie 2)

Dans mon billet précédent, j’ai abordé différentes techniques pour récupérer les éléments HTML d’une WebPart en JavaScript.

Cependant, que faire si vous ne voulez pas afficher le Titre d’une WebPart de recherche de contenu et que des changements dans l’ordre des WebParts est possible (changement de ID)?

J’ai donc trouvé deux nouvelles techniques :

Technique 3 – Ajouter une balise dans le modèle d’affichage et naviguer dans ses éléments parents

Cette technique consiste à utiliser le ajouter une balise (un div avec un ID « wp » dans ce cas) puis de naviguer dans ses éléments parents pour récupérer le HTML d’une WebPart précise.

Voici le code pour y arriver :

<script src="https://ajax.googleapis.com/ajax/libs/jquery/3.2.1/jquery.min.js"></script>
<script type="text/javascript">
ExecuteOrDelayUntilScriptLoaded(initializeScript, "sp.js");</pre>


function initializeScript()
{
//Find the DIV with the webpartid then the closest parent div starting with MSOZoneCell_WebPartWPQ
$wp= $("#wp").parents("div[id*='MSOZoneCell_WebPartWPQ']"); //MSOZoneCell_WebPartWPQ2
$wp.css('max-width', '660px');
$wp.css('float', 'left');
}
</script>

Résultat

Dans cet exemple de WebPart de recherche de contenu, un style est appliqué sur le DIV MSOZoneCell_WebPartWPQ2 en utilisant une balise :

techniqueHTML3

Points à faire attention avec cette technique

  • Assurez-vous de mettre un ID significatif qui est unique dans votre page.

Technique 4 – Utiliser le GUID de la WebPart

Cette technique consiste à utiliser le webpartid puis de naviguer dans ses éléments parents pour récupérer le HTML d’une WebPart précise.

Voici le code pour y arriver :

<script src="https://ajax.googleapis.com/ajax/libs/jquery/3.2.1/jquery.min.js"></script>
<script type="text/javascript">
ExecuteOrDelayUntilScriptLoaded(initializeScript, "sp.js");

function initializeScript()
{
//Find the DIV with the webpartid then the closest parent div starting with MSOZoneCell_WebPartWPQ
$wp= $("DIV[webpartid='13c8d6db-fa88-4e77-985c-ef4fcc858865']").parents("div[id*='MSOZoneCell_WebPartWPQ']"); //MSOZoneCell_WebPartWPQ2
$wp.css('max-width', '660px');
$wp.css('float', 'left');
}
</script>

Résultat

Dans cet exemple de WebPart de recherche de contenu, un style est appliqué sur le DIV MSOZoneCell_WebPartWPQ2 en utilisant le webpartid:

techniqueHTML4

Points à faire attention avec cette technique

  • Assurez-vous d’ajuster votre code si vous supprimez puis ajoutez à nouveau la WebPart car le webpartid changera.

Conclusion

Les deux nouvelles techniques présentées dans cet article peuvent vous permettre facilement d’appliquer des personnalisations sur un élément HTML d’une WebPart.

Ces techniques peuvent répondre à un besoin simple mais cela ne constituent pas une solution aussi robuste et à l’épreuve du futur que l’utilisation du SharePoint Framework.

Il faut comprendre que l’utilisation de code client qui repose sur des éléments du DOM spécifiques ne sont pas recommandé car ceci n’est pas pris en charge dans l’interface utilisateur moderne. De plus, le DOM dans SharePoint Online est sujet à des changements fréquents…